Pôle Saint Hélier

Le Pôle Saint Hélier, situé à Rennes (35), est un Établissement de Santé Privé d’Intérêt Collectif, adhérent à la Fehap (Fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne privés non lucratifs). Par ses actions et ses engagements, il est résolument au cœur d’une économie sociale et solidaire.

Ses missions

Le Pôle Saint Hélier a une mission de réadaptation avec un niveau d’expertise reconnu en neurologie et en orthopédie avec un haut niveau d’exigence dans la qualité de la prise en soins.

Le Pôle est divisé en plusieurs unités :

  • Médecine physique et de réadaptation,
  • EM2R – Réadaptation et réinsertion,
  • Télémédecine – Plaies chroniques et rééducation,
  • Résidence EHPAD.

Ses domaines d’excellence

Les axes de travail adoptés par le Pôle Saint-Hélier se focalisent sur un enjeu : travailler les séquelles et aider à être « autrement capable », en misant sur :

  • le développement de l’activité « Hors les murs » afin de favoriser le retour précoce ou le maintien à son domicile, avec une rééducation identique, que ce soit en hospitalisation complète ou en hôpital de jour. Consultations, équipe mobile, Hospitalisation à Domicile, permette d’apporter l’expertise des professionnels du Pôle Saint Hélier jusqu’au domicile.
  • l’innovation conjuguant la rééducation à des technologies ludiques, des « serious games », pour pouvoir augmenter la tâche, c’est à dire la répétition des exercices en mettant le patient en autonomie.
  • l’écoute en rassurant, en intégrant les regards des usagers, dans une démarche participative afin que le patient puisse être pleinement acteur de sa prise en charge.
  • la recherche qui est essentielle pour faire évoluer les pratiques et les usages, approche qui a conduit à créer en 2016 un « living lab » qui s’appuie sur l’agilité des parties prenantes (médecins, usagers, chercheurs, entreprises) au bénéfice d’idées émergentes et de solutions pour qu’elles soient testées rapidement et pertinentes pour les utilisateurs finaux.
En savoir plus sur le Pôle Saint Hélier
Grâce à l’installation de 120 terminaux, leurs patients peuvent profiter de nouveaux services de divertissement à la pointe de l’innovation avec MediaScreen. Favoriser une plus grande autonomie pour les patients, faciliter le quotidien du personnel hospitalier, disposer d’un support innovant dans les chambres sont autant de raisons qui ont motivé leur choix.

Écrans tactiles pour le divertissement et la communication

À venir : Suivi à domicile des personnes âgées

Témoignage

Sophie Burlot Tual, Directrice générale du Pôle Saint Hélier et Dr Benoît Nicolas, Directeur médical et scientifique du pôle et Président de la CME (Commission Médicale d'Établissement).

Témoignage du Pôle Saint Hélier dans un article d'Hospitalia

Établissement de Santé Privé d’Intérêt Collectif (ESPIC) spécialisé en médecine physique et réadaptation (MPR), le Pôle Saint-Hélier de Rennes, en Ille-et-Vilaine, s’est appuyé durant la crise sanitaire sur les solutions apportées par HOPPEN. Confinés dans leurs chambres, les patients ont ainsi pu compter sur MediaScreen, déployé au sein de l’établissement il y a déjà plusieurs mois. « Nous avions fait le choix d’équiper nos 120 lits MPR car il nous paraissait intéressant, pour les patients comme pour les personnels, de disposer d’un support numérique directement dans les chambres », explique Sophie Burlot Tual, directrice du Pôle Saint-Hélier.

« Grâce au terminal installé au pied du lit, MediaScreen offre au patient une plus grande autonomie, dans sa rééducation comme dans ses contacts avec l’extérieur », ajoute le Dr Benoît Nicolas, directeur médical du pôle. Cette solution digitale a toutefois pris un sens nouveau lors du confinement. « HOPPEN a été très réactif, raconte Sophie Burlot Tual.

Dès les premiers jours, ses équipes ont adapté nos terminaux pour y activer un outil de visioconférence en interne et en externe. » Dans les chambres, les patients ont ainsi pu profiter d’une connexion permanente avec leurs familles, « certains réalisant quatre à cinq visioconférences par jour », poursuit le Dr Benoît Nicolas.

Utilisant la télémédecine depuis 2013, le Pôle Saint-Hélier s’est également rapproché de HOPPEN pour mettre en place un projet de suivi à domicile de personnes âgées. « Cet outil permettra un suivi médical fort en complémentarité des structures d’aides à domicile présentes sur le territoire », complète Sophie Burlot Tual. « Dans ce cas comme dans bien d’autres, je suis persuadé que le numérique peut apporter des réponses pertinentes, conclut Benoît Nicolas. Pouvoir nous appuyer sur ce type d’outils offre donc bien des avantages pour les professionnels de santé comme pour les usagers ».