Skip to main content
ActusMa Santé 2022Santé

Ségur du Numérique : les opportunités pour les établissements de santé

By 7 décembre 2021No Comments
Ségur du Numérique en Santé - perspectives pour les établissements de santé

Ségur du Numérique en Santé : quelles opportunités pour les établissements de soins et de santé ?

Annoncé l’année dernière, le Ségur du Numérique en Santé consacre 2 milliards d’euros d’investissement pour rattraper le retard national sur le partage des données de santé, dans le but d’améliorer la santé des citoyens, le quotidien des professionnels et l’efficience du système de santé.

Qu’est ce que le Ségur du Numérique englobe ?

  • Le dossier médical partagé (DMP) avec « Mon Espace Santé » (ex Espace Numérique de Santé), ouvert pour tous les citoyens en 2022, intégrant un agenda, une messagerie sécurisée et un magasin d’applications référencées, où le patient pourra gérer l’accès à ses données ;
  • La messagerie sécurisée de santé (MSSanté) ;
  • L‘Identité Nationale de Santé (INS), pour développer l’interopérabilité et l’identitovigilance ;
  • Le dispositif Pro Santé Connect (PSC) pour permettre aux professionnels de se connecter en toute simplicité, y compris en mobilité, avec leur application mobile e-CPS.

Qu’est ce que le Ségur du Numérique va changer pour les établissements de soins et de santé ?

Les évolutions dues au Ségur du Numérique représentent une réelle opportunité pour l’amélioration des pratiques et l’innovation dans les établissements. L’ensemble du secteur est acteur car les éditeurs de logiciels devront s’engager aux côtés des établissements pour les accompagner dans ces démarches de digitalisation.

  • Mise à niveau des logiciels cœur du SIH assurant les fonctions de Dossier Patient Informatisé (DPI), Référentiel Identité (RI), Plateforme d’Intermédiation (PFI), système d’information de radiologie (SIR ou RIS) et système de gestion de laboratoire (SGL) vers une version « référencée Ségur » pour faciliter le partage et l’échange des données de santé des patients, en automatisant l’envoi de documents de sortie par MSSanté et en les ajoutant au DMP par exemple ;
  • Intégration généralisée de l’Identité Nationale de Santé (INS) et harmonisation des formats d’échange des documents, en les standardisant ;
  • Financements incitatifs, à l’hôpital et en ville, pour accompagner le partage et l’intégration de ces documents pour l’ensemble des acteurs du parcours de soins, avec notamment, une prise en charge par l’Etat des mises à jour de versions et des prestations nécessaires au déploiement.

Un point sur les financements

Il existe 2 financements prévus pour les établissements de santé dans le cadre des actions du Ségur du Numérique en Santé :

  • Financement à l’équipement, qui est un dispositif d’achat financé par l’État pour le compte des acteurs de l’offre de soins, afin de financer l’installation de nouvelles versions logicielles « référencées Ségur » par l’Agence du Numérique en Santé. Ces financements sont versés aux éditeurs de logiciel pour le compte des établissements, sans reste à charge (hors matériel). L’objectif est d’aider les établissements de soins et de santé à s’équiper avec des versions logicielles récentes et conformes aux référentiels pour les logiciels du SIH.
  • Financement à l’usage (programmer SUN-ES), versé aux établissements, afin d’accompagner les acteurs à partager et échanger les données de santé. Ce financement est construit sur la base de prérequis et de cibles à atteindre, avec une dégressivité des montants versés et une progressivité des cibles sur la période entre le premier semestre 2022 et le second semestre 2023. L’atteinte des prérequis est obligatoire pour ce financement.

Redécouvrez nos infographies synthèses des opportunités du Ségur Numérique pour les établissements de santé

En tant qu’industriel engagé pour la e-santé, HOPPEN vous accompagne dans votre projet de digitalisation.

Contactez nos experts dès maintenant.