Skip to main content
ActusEvénementInnovationMa Santé 2022Santé

Les grandes tendances e-santé 2022 – résumé by HOPPEN

By 10 février 2022février 11th, 2022No Comments
Grandes tendances e-santé 2022

HOPPEN vous résume les grandes tendances e-santé 2022

Fin janvier, Interaction Healthcare tenait sa 6ème édition de la conférence des grandes tendances e-santé, en direct de PariSanté Campus. HOPPEN vous propose un résumé des chantiers structurants et des grandes tendances en matière de e-santé de cette année 2022.

Des chantiers structurants qui se poursuivent…

  • Ma Santé 2022

Dans les chantiers structurants de la e-santé, on retrouve bien sûr Ma Santé 2022, stratégie lancée en 2018, pour répondre aux défis auxquels est confronté le système de santé français. C’est dans cette stratégie que s’inscrit la feuille de route pour le virage numérique en santé. En 2021, plusieurs accélérations ont été mises en place dans cette feuille de route, notamment concernant Mon Espace Santé, deuxième chantier structurant de 2022.

  • Mon Espace Santé

Mon Espace Santé, anciennement Espace Numérique de Santé (ENS), est une plateforme qui permet à chaque citoyen de stocker et partager ses documents et données de santé en toute confidentialité. Il est disponible pour tous depuis janvier 2022. Il comprend une version améliorée du Dossier Médical Partagé (DMP), une messagerie sécurisée pour échanger avec les professionnels de santé, un agenda ainsi qu’un catalogue de services numériques de santé référencés par l’État.

  • Ségur Numérique de la Santé

Mis en place en 2020 suite à la crise sanitaire, le Ségur de la Santé comporte une partie numérique. L’objectif du Ségur Numérique ? Généraliser le partage fluide et sécurisé de données de santé entre professionnels et usagers pour mieux prévenir et soigner. 2 milliards d’euros sont consacrés au Ségur Numérique de la santé.

  • G_Nius

G_Nius ou Guichet national de l’innovation et des usages en e-santé existe depuis fin 2020. Cette plateforme a été créée dans le but de simplifier les procédures pour les start-ups de la e-santé et les guider pour, par exemple, soumettre leur application au catalogue de Mon Espace Santé ou encore trouver des financements.

… et des chantiers qui commencent !

Plusieurs chantiers concernant la e-santé ont débuté en fin d’année dernière. On en compte deux majeurs :

  • PLFSS 2022

Le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) 2022 a été adopté fin 2021. Le PLFSS détaille l’ensemble des propositions du gouvernement pour les dépenses relevant du budget de la Sécurité sociale au cours de l’année 2022. Concernant la e-santé, un article porte notamment sur la modification et l’encadrement de la télésurveillance médicale.

  • Stratégie « Santé Numérique »

Enfin, la stratégie d’accélération « Santé Numérique » a pour but de favoriser l’émergence de solutions innovantes de santé numérique en France, accompagnées de propositions pour conquérir un marché de la e-santé en pleine croissance au niveau mondial. Celle-ci a été lancée lors du premier anniversaire de G_NIUS.
La stratégie « Santé Numérique » est dotée de 650 millions d’euros, provenant notamment du Programme d’investissements d’avenir (PIA), pour le développement, la validation et l’expérimentation des outils numériques pour la médecine 5P.

Les grandes tendances e-santé 2022

5 grandes tendances e-santé se démarquent pour cette année. Pour chaque tendance, nous vous proposons un résumé de celle-ci.

  • Intelligence Artificielle

L’intelligence artificielle (IA) est de plus en plus présente dans le domaine de la e-santé. 5 domaines ont été identifiés pendant la conférence d’Interaction Healthcare, notamment l’orientation des patients ou la consultation à distance.

Bénéfices : optimisation du temps médical, outil facilitateur, extrapolation des usages, prévention.

Défis : besoins de réflexions et d’évolution, problématique des données, manque de preuves pour certains champs d’application, réticence de l’utilisation à l’IA.

  • Thérapies Digitales

Les thérapies digitales sont une solution digitale ayant démontré un impact direct sur l’état d’une pathologie en se substituant, en complétant ou augmentant les bénéfices d’une thérapie traditionnelle.

  • Télésanté

La télésanté a explosé depuis la crise sanitaire. Elle comporte 5 aspects :

  • la téléconsultation (consultation à distance),
  • la téléexpertise (solliciter l’avis d’autres professionnels de santé à partir d’éléments du dossier médical patient),
  • la télésurveillance médicale (le professionnel de santé interprète à distance les données du suivi patient et peut adapter sa prise en charge),
  • la téléassistance médicale (le professionnel de santé assiste un autre professionnel à distance lors d’un acte médical),
  • la réponse médicale (dans le cadre de la régulation médicale lors des appels au SAMU ou centres 15).

Les règlementations évoluent depuis quelques années, notamment suite à la pandémie de Covid-19.

  • L’IoMT

L’Internet of Medical Things (ou IoMT) aide à surveiller, informer et notifier les soignants et les assurances sur l’état d’un patient. Il regroupe l’ensemble des dispositifs et applications médicaux qui se connectent aux systèmes informatiques de santé par le biais de réseaux informatiques en ligne. Il  permet également d’identifier les problèmes avant qu’ils ne deviennent critiques.

Ce secteur représentait 161 millions d’objets connectés en santé en 2020 et augmente d’environ 25% par an.

  • Jumeaux numériques

Les jumeaux numériques sont la modélisation informatique des organes du corps humain. Cette modélisation permettrait de simuler des essais cliniques ou des actes médicaux et aider à prédire les éventuels effets secondaires de ces actions. Une technologie plébiscitée par de grands groupes et présentée au CES 2022…

 

Le digital offre de nombreuses opportunités en matière de santé. Pour le groupe HOPPEN, ces opportunités et nouveaux outils doivent être au service des patients et des soignants afin d’améliorer leur quotidien tout en favorisant les solutions phygitales.