ActusHOPPENOn parle de nousPresse

HOPPEN acquiert Cineolia – French Web en parle

By 6 octobre 2020No Comments
HOPPEN acquiert Cineolia French Web

Health Tech : HOPPEN acquiert Cineolia – French Web en parle

Nous remercions vivement French Web, pour leur article et leur interview de Matthieu Mallédant, président de HOPPEN concernant l’acquisition de l’entreprise Cineolia.

Suite au rachat de Télécom Services en novembre 2019, nous vous avons annoncé récemment l’acquisition d’une nouvelle entreprise, Cineolia, basé à Nanterre.

Health Tech : Hoppen acquiert Cineolia pour poursuivre la digitalisation des établissements de santé

Interview de notre président Matthieu Mallédant réalisée par Laetitia Lienhard.

Laetitia Lienhard : Vous avez annoncez ce matin l’acquisition de Cineolia qui est spécialiste dans les services de divertissements patients au sein des hôpitaux. Vous avez déjà racheté il y a un an Télécom Services, qui était le premier opérateur de service télévisé numérique dans les hôpitaux publics. Vous poursuivez donc aujourd’hui, votre stratégie de croissance externe. Quels sont les objectifs de cette nouvelle acquisition Matthieu ?

Matthieu Mallédant : Nous restons dans la même stratégie que celle que l’on avait mis en place avec le rapprochement de Télécom Services. C’est-à-dire que le Groupe HOPPEN possédait des technologies que l’on peut installer au sein des chambres que nous appelons « chambre connectée » à destination des patients et dans ce cas nous allons parler de divertissement ou de communication ou à destination des différents acteurs qui passent dans la chambre donc les différents métiers soignants et non-soignants.

Sur la base de cette technologie, nous voulions ensuite accéder au marché. Pour cela nous avons fait notre rapprochement auprès de Télécom Services dans le cadre de 38 000 lits qu’ils opéraient.

Aujourd’hui, grâce à l’acquisition de Cineolia, nous acquérront 11 000 lits supplémentaires dans l’état dans laquelle ils sont afin de leur apporter de plus en plus de technologie et de service.

Laetitia Lienhard : Ils vous permettent donc d’acquérir également les clients de Cineolia ?

Matthieu Mallédant : C’est exact, Cineolia appartenait au groupe Econocom qui représente 7 établissements pour un total de 11 000 lits. Derrière cela, ce sont des patients qui pourront accéder à des services pendant l’hospitalisation mais également des services qui leur permettront de préparer au mieux leur retour à domicile. Ce que nous avons beaucoup apprécié chez Cineolia et parfaitement incarné par Ludovic Jaquet, le directeur général et fondateur, c’est que l’on avait une approche de satisfaction client, de proximité avec les hôpitaux pour être toujours force de proposition qui était extrêmement intéressante et riche et qui va également enrichir le Groupe.

Laetitia Lienhard : Comment cela va se passer en termes de rapprochement ? Est-ce que les équipes vont fusionner sur le même lieu de travail et en terme du nom Cineolia, va-t-il être conservé ?

Matthieu Mallédant : Sur la partie branding, il y a une stratégie à moyen terme. Des choses seront mises en place l’année prochaine.

Par rapport aux effectifs en tant que tels, on avait une structure qui était assez légère du côté de Cineolia, il y avait le PDG fondateur et son assistante. Cette partie fusion, corporate va être extrêmement facilitée par la taille de cette structure.

Laetitia Lienhard : Pourquoi vous avez choisi d’acquérir cette société en ce moment ? Est-ce lié à la crise que l’on est entrain de vivre actuellement ?

Matthieu Mallédant : Cela faisait partie de notre stratégie globale, c’est-à-dire une stratégie de conquête de lits, sur lesquels mettre en œuvre nos technologies et nos services. C’était déjà le cas avec l’acquisition de Télécom Services, Cineolia est la suite logique de notre stratégie.

Quand on veut acquérir des parts de marché, il y a toujours deux manières. Evidemment la manière organique, grâce aux forces commerciales, qui continue d’avancer très fortement dans notre cas et des logiques de croissance externe. En l’occurrence, nous avons vu deux acteurs en France mais comme nous avons aussi des ambitions européennes, ce sont des choses que nous allons regarder également dans d’autres pays.

Laetitia Lienhard : Vous avez le projet de vous développer à l’international, vous pensez aussi à cette stratégie de croissance externe pour l’Europe ?

Matthieu Mallédant : Nous travaillons déjà sur ce sujet pour la partie organique. Nous avons une équipe de commerce export qui regarde différents pays comme les pays de l’Europe de l’Ouest et également un fort prisme sur le Moyen Orient. Une autre étape pourrait être également de s’étendre au sein d’autres pays.

[…]

Retrouvez l’interview de notre président Matthieu Mallédant en intégralité ici

Découvrez nos solutions digitales aux services des établissements de santé