Skip to main content
ActusHôpital DigitalHOPPENPresseSantéTime To Care

Faciliter le travail des soignants et améliorer le confort des patients

By 30 septembre 2021No Comments

Un grand merci à Ouest France pour leur article mettant à l’honneur HOPPEN parmi les entreprises du Grand Ouest sélectionnées pour le prix Start-Up de l’année de Ernst & Young !

Un anticorps contre la Covid-19

L’Ouest regorge d’entreprises innovantes en matière de santé. Leurs fondateurs ou fondatrices misent sur des technologies de pointe adaptées aux hôpitaux pour améliorer la prise en charge et permettre aux soignants de prendre plus de temps avec leurs patients. Zoom sur trois pépites candidates au Prix EY de l’Entrepreneur de l’année 2021. La digitalisation touche tous les secteurs et la santé n’y fait pas exception, bien au contraire. De nombreuses start-up et entreprises se mobilisent en France pour améliorer le système de santé et le suivi des patients. Dans l’Ouest, trois entreprises spécialisées dans la biotech ont suscité l’intérêt du jury du Prix de l’Entrepreneur de l’année EY : Xenothera, Hoppen et BHealthCare, toutes impliquées dans l’innovation et l’amélioration des traitements prodigués aux patients. […]

Améliorer le parcours patient

Désengorger les hôpitaux ! L’enjeu crucial pour un système de santé où le nombre de lits est limité. Pour en optimiser l’usage dans les hôpitaux, Hoppen, entreprise rennaise fondée en 2011, a développé des solutions digitales pour faciliter le parcours du patient et la gestion de la part des personnels soignants. Fini les feuilles de papiers qui circulent entre les aides-soignants, infirmiers, médecins… Toutes les actions effectuées par les différents corps de métier sont rentrées numériquement et accessibles par tous en temps réel. « De l’occupation de la chambre, au nettoyage… Toutes les données sont informatisées et actualisées en temps réel, détaille Matthieu Mallédant, cofondateur de Hoppen. Ce sont pleins de petits ruisseaux qui facilitent le quotidien des soignants et leur permettent de passer plus de temps avec les patients et moins sur les tâches annexes. » Hoppen a mené une enquête comparative, en moyenne les infirmières passent 30 % de leur temps avec le patient dans les hôpitaux et cliniques classiques, contre 55 % dans les établissements équipés de ses solutions. Et les hôpitaux y trouvent leur compte aussi puisque, « grâce à nos installations, une chambre d’hôpital peut-être réaffectée en 1 heure contre une journée auparavant ».