ActusAmbuTrackChambre ConnectéeHôpital DigitalMediaScreenMyHoppenVisioOn parle de nousPresse

Chambre connectée : quand l’hôpital mise sur le digital – Le Progrès

By 10 novembre 2020novembre 12th, 2020No Comments
ChambreConnectée_HOPPEN_LeProgrès

Un grand merci au Progrès pour son article sur la visite de 3 députés ainsi que Matthieu Mallédant, notre président, pour un partage d’expérience sur les solutions HOPPEN « Chambre  Connectée » mises en place au sein du Médipôle Lyon-Villeurbanne, avec notre partenaire Aklia Groupe.

Chambre connectée : quand l’hôpital mise sur le digital

Par Anne-Laure WYNAR

Simplifier les tâches administratives pour redonner du temps aux soignants, c’est le credo de l’entreprise bretonne HOPPEN. Elle accompagne notamment le Médipôle Lyon-Villeurbanne avec des solutions digitales.

« Notre but est toujours le même : redonner du temps aux soignants pour prendre soin », assure Matthieu Mallédant, président et cofondateur de HOPPEN. Grâce à des applications digitales, le personnel médical doit gagner du temps sur les tâches administratives et le patient, lui, doit être mieux informé.

Le Médipôle Lyon-Villeurbanne propose ainsi des « chambres connectées » en partenariat avec HOPPEN et Aklia Groupe. Grâce à une tablette, le patient peut non seulement surfer sur Internet, mais aussi retrouver ses exercices de rééducation par exemple. En maternité, pour les nouveaux parents, des fiches pratiques et des vidéos sont mises à disposition. Pendant la crise sanitaire, l’offre a été étoffée pour permettre aux patients de réaliser des appels visio avec la tablette et ainsi rompre l’isolement.

Mais l’écran sert aussi à faciliter la vie des soignants. « Il y a certains protocoles médicaux et des protocoles de rééducation également. Quand le kiné arrive ou l’ergothérapeute, il retrouve les protocoles, assure le docteur Yves Mataix, directeur médical au Médipôle. On gagne en temps utile, en efficacité et en traçabilité. »

L’établissement a aussi choisi une autre solution de la société HOPPEN : AmbuTrack. Les patients qui doivent subir une intervention chirurgicale, en ambulatoire, se voient remettre dès leur arrivée un petit bracelet avec une puce RFID. […]

Lire l’article en intégralité