Skip to main content
search
svg+xml;charset=utf ANS

HOPPEN SummerCamp : Les points-clé de la Doctrine du numérique en santé v2023

L’été commence ! C’est l’occasion de passer en revue les grands sujets et actualités qui ont marqué l’année avec nos Summer Camps !

En tant qu’acteur clé de la e-santé, nous avons souhaité débuter avec un résumé de l’édition 2023 d’un texte structurant pour le secteur : la Doctrine du numérique en santé de l’ANS.

Dans quel contexte s’inscrit cette doctrine en santé ?

svg+xml;charset=utf ANS

Dans le cadre de la feuille de route du numérique en santé, l’Agence du numérique en santé – en lien avec la Délégation au numérique en santé – est en charge de définir le cadre de référence pour la mise en place des services associés.

 

Pour cela, elle travaille en lien avec les Directions du ministère du Travail, de la Santé et des Solidarités, notamment la Direction générale de l’organisation des soins (DGOS), la Caisse nationale de l’assurance maladie (Cnam) et le GIE Sesam-Vitale.

La Doctrine du numérique en santé s’adresse aux acteurs de l’écosystème du numérique en santé porteurs de projets au bénéfice des professionnels de santé et des usagers :

 

  1. Les entreprises du numérique en santé (éditeurs de logiciels)
  2. Les établissements de santé,
  3. Les organismes territoriaux de santé,
  4. Les professionnels de santé utilisateurs.

 

Ce document de référence est mis à jour chaque année, afin de « partager les évolutions techniques des projets portés par la Feuille de route du numérique en santé. »

 

Engagé à mettre le digital au service du bien-être et de la santé de chacun, HOPPEN s’intéresse donc à ces documents structurants, autour d’une priorité émise par le Gouvernement pour 2023-2027 : »Mettre le numérique au service de la santé« .

5e édition de la Doctrine du numérique en santé : qu’est-ce qui change ?

svg+xml;charset=utf ANS

3 sujets centraux : l’interopérabilité, l’éthique du numérique en santé et la sécurité des données.

 

Ils sont déclinés comme ceci :

  • Des travaux structurants toujours en cours pour renforcer l’interopérabilité des SI de santé ;
  • Définition du cadre éthique de la e-santé, autour de la télésanté et de l’Eco-score ;
  • Renforcement de la cybersécurité des établissements, avec le lancement du programme Care et le développement de Pro Santé Connect.

Pour compléter :

 

  • Un travail en cours en vue d’une révision des référentiels concernant l’hébergement des données ;
  • Une priorité claire donnée au développement des usages (Programme Sentinelle, visant la résolution des freins à l’usage des logiciels comme Mon Espace Santé, ainsi que la vague 2 du Segur de la Santé), intégrant :
  1. La promotion des usages et des services numériques en santé ;
  2. L’amélioration de la lisibilité des référentiels, pour une gouvernance partagée ;
  3. Une volonté de renforcer la confiance des usagers (patients & professionnels de santé) dans les services numériques déployés.

… le tout étant soutenu et renforcé par les engagements de la Stratégie d’accélération Santé Numérique (SASN) France 2030 ainsi que des travaux d’urbanisation sectorielles, en direction du secteur médico-social en particulier

Acteur de la e-santé, HOPPEN conçoit, développe des solutions technologiques et des services au service de l’accompagnement du parcours patient en 100% phygital.

Cette nouvelle Doctrine du numérique en santé renforce notre résolution de continuer à simplifier et fluidifier le parcours patient, notamment par une interopérabilité et une interconnexion maximale de nos solutions, afin de les appairer avec les solutions technologiques déjà utilisées par les établissements.

 

Depuis plus de 10 ans, nous nous engageons ainsi à ne pas sur-rajouter des couches de logiciels et d’applications aux centaines de solutions déjà utilisées par les établissements. Au contraire, nous travaillons à les intégrer sous une même interface, pour plus de simplicité et de lisibilité.

Comment le #TimeToCare contribue t’il à répondre aux besoins des usagers sur ces sujets ?

Grâce aux solutions technologiques développées avec cette ouverture aux autres logiciels, le Groupe HOPPEN contribue à :

 

  1. Offrir aux soignants (et aux patients) un portail unique agrégeant la multitude d’applications et d’outils métiers utilisés au quotidien, au travers d’une seule interface en API ;
  2. Libérer du temps soignant, améliorer l’efficience & réduire les risques d’erreur (identito-vigilance), grâce à la réduction des micro-interruptions sur les tâches non liées au soin et la réduction des passages entre logiciels multiples ;
  3. Faciliter la coordination des équipes autour des patients (messagerie sécurisée, accès au DPI) suivant l’approche structurante engagée par l’Etat;
  4. Améliorer la QVCT des équipes hospitalières et les recentrer sur le soin ;
  5. Contribuer à la réduction des coûts et l’amélioration de l’efficience au sein des établissements, contribuant ainsi à améliorer leur capacité à servir les citoyens sur leur territoire.

Impliqués depuis plus de 10 ans dans l’écosystème du numérique en santé, les équipes HOPPEN mettent toute leur énergie à apporter des éléments de réponse concrets aux besoins urgents de santé.

 

Lauréat French Tech 2030 et signataire de la Charte « Engagé pour la e-santé », le Groupe s’engage activement à soutenir le développement d’un système de santé fort et souverain suivant la stratégie France 2030, pour mieux soutenir et accompagner nos concitoyens en santé.

Aller au contenu principal