Skip to main content
search
svg+xml;charset=utf

Un grand merci à Hospitalia pour leur article sur l’impact du Groupe HOPPEN sur le confort des patients et la qualité de vie au travail des soignants.

Plus nous accompagnons de patients, plus nous libérons du temps soignant

Par Joëlle Hayek

Acteur majeur de la transformation digitale des établissements de santé, le groupe breton HOPPEN continue de consolider sa position au sein de cet écosystème avec, cette année encore, plusieurs succès à son actif. Nous en découvrons quelques-uns avec son président, Matthieu Mallédant.

L’ANNÉE 2022 A POUR VOUS ÉTÉ NOTAMMENT MARQUÉE PAR L’INTÉGRATION RÉUSSIE D’AKLIA ET D’EXOLIS. POURRIEZ-VOUS NOUS EN PARLER ?

MATTHIEU MALLÉDANT :  Avec ces deux nouvelles acquisitions, HOPPEN aura en effet agrégé cinq sociétés en seulement trois ans. Le rachat d’Aklia, deuxième opérateur français pour l’accueil et le confort des patients hospitalisés, vient conforter notre présence sur le secteur des concessions de service public, tandis que le rapprochement avec Exolis nous permet de proposer désormais un portail patient couvrant l’intégralité des parcours avant, pendant et après l’hospitalisation – soit depuis la prise de rendez-vous et la préadmission en ligne jusqu’au suivi médical connecté des patients en retour à domicile. Nous pouvons ainsi continuer à accompagner la transformation digitale des établissements de santé selon la logique qui nous habite.

C’EST-À-DIRE ?

Nous offrons à la fois un panel élargi d’outils numériques, et une présence sur site pour assister les patients dans leur prise en main de ces solutions et délester ainsi les équipes soignantes de tâches ne relevant pas de leur cœur de métier.  Le virage numérique est aujourd’hui nécessaire, mais aucun usager ne doit être laissé au bord de la route. Or 7 personnes âgées sur 10, soit les deux tiers des patients hospitalisés, ne sont pas utilisateurs ou pas à l’aise avec ces technologies.  Plus nous les accompagnons, plus nous contribuons à libérer du temps soignant ce qui, dans le contexte actuel, représente un enjeu primordial.

POUR JUSTEMENT MIEUX CRISTALLISER CETTE APPROCHE, VOUS AVEZ RÉCEMMENT CRÉÉ UNE DIRECTION DE L’IMPACT.

Comme je l’évoquais, notre philosophie s’appuie en effet sur deux métriques majeures :  l’accompagnement des patients à travers une offre de services avancés, et la libération de temps soignant. La constitution, cet automne, d’une Direction de l’Impact permet de mieux diffuser cette nécessaire alliance entre l’humain et le digital, afin d’en faire bénéficier le plus grand nombre. Il s’agit, in fine, de renforcer la mise en cohérence entre nos valeurs et nos organisations, pour que les outils numériques soient véritablement utilisés à hauteur de leur potentiel et deviennent de réelles sources de valeur ajoutée pour tous.

[…]

Lire l'intégralité de l'article sur Hospitalia
Aller au contenu principal