Skip to main content
search

Aux côtés des soignants

Améliorer la QVCT des soignants

L’épuisement professionnel des soignants

35% des professionnels de santé sont « découragés » en débutant leur journée

Seulement 50% des soignants recommanderaient leur travail aux étudiants

Le secteur de la santé traverse une crise intense, notamment face aux démissions massives des soignants en France.

Le mal-être profond du personnel est lié à la perte de sens dans le travail et un épuisement professionnel associé, d’où découle un sentiment accru de pénibilité au travail.

 

Les origines de la fatigue des soignants sont multiples : amplitudes horaires et charge de travail démesurées en raison du manque de personnel, manque d’autonomie et de prise de décision, reconnaissance insuffisante, poids des documents médicaux et administratifs.  Tout ceci contribue à un sentiment de perte de sens, lié avant tout à l’incapacité des soignants à mener à bien les missions de service public pour lesquelles ils se sont engagés.

Aujourd’hui, un infirmier consacre seulement 1/3 de son temps aux soins.

En délestant les soignants des innombrables tâches hors soins, comme la commande des repas, les tâches administratives, ou encore les questionnaires de satisfaction des patients, les solutions numériques leur permettent de se concentrer sur leur cœur de métier : le soin.

 

Les conditions de vie au travail (QVCT) des équipes soignantes représentent actuellement un enjeu central de la gestion des établissements de santé et de la disponibilité des services de santé en France, au coeur de la stratégie 2023-2033 présentée par le Ministère de la Santé.

Le système de santé français est confronté à la nécessité d’améliorer son fonctionnement pour décharger le personnel soignant, afin de se concentrer au maximum sur le soin apporté aux patients.

 

C’est là que les solutions technologiques et l’accompagnement phygital des patients prennent tout leur sens.

Matthieu Mallédan, Cofondateur et Vice-Président du Groupe HOPPEN

Des soignants réticents aux nouveaux usages numériques ?

Le retard de modernisation de l’environnement de travail de l’hôpital public, la digitalisation précédemment tentée sans prendre en compte les conséquences organisationnelles et l’impact réel sur le travail des soignants, et le traumatisme du Dossier Médical Partagé (DMP) dont le manque d’ergonomie a eu l’effet opposé de celui escompté au début de son déploiement, laissent le personnel soignant parfois réticent à l’utilisation de nouveaux outils numériques.

Le potentiel d’augmentation du temps soignant et d’amélioration de la QVCT des soignants grâce au déploiement de solutions numériques est donc significatif.

Le numérique, vecteur d’amélioration de la QVCT des soignants

Le potentiel d’amélioration de la qualité de vie au travail des soignants et d’augmentation du temps soignant grâce au déploiement de solutions numériques hors soin est significatif. L’adoption de ces services digitaux est d’ailleurs devenue une priorité pour le rétablissement du système de santé et l’amélioration de l’accès aux soins dans les territoires.

 

Comme le rappelait Mme Firmin-Le Bodo, alors Ministre de la Santé, « un soignant qui va bien est un professionnel qui soigne bien. » (Rapport sur la santé des soignants, 2023).

Convaincus de l’importance de la santé de nos soignants, les équipes HOPPEN travaillent à prendre soin des équipes de santé, pour des impacts positifs sur la santé des patients – suivant la synergie des attentions présentée par l’Ifep.

svg+xml;charset=utf QVCT soignants

Réduire le pourcentage de tâches non essentielles des soignants

La gestion efficace du temps est cruciale pour les soignants, qui jonglent souvent entre des tâches complexes et des priorités changeantes.

Diminution du nombre de kilomètres parcourus, baisse drastique du nombre de micro interruptions, meilleure organisation des tâches sont autant d’aspects qui vont contribuer à améliorer la qualité de vie au travail des soignants.

 

Afin d’améliorer la QVT des équipes soignantes, les solutions digitales déployées par HOPPEN visent également à faciliter et fluidifier l’accompagnement des patients tout au long de leur parcours : suivi du dossier médical du patient (DPM), programmes thérapeutiques et de prévention personnalisés, outils de télésurveillance, de téléconsultation, messagerie sécurisée etc.

Retrouver le sens du métier de soignant et améliore la QVCT au sein des équipes

En délestant les soignants des innombrables tâches hors soins, les solutions numériques conçues par les équipes HOPPEN permettent aux centres de santé d’améliorer la qualité de vie au travail des soignants.

 

Grâce à notre approche numérique innovante, les soignants peuvent gérer les interruptions de manière plus fluide, minimisant ainsi le stress et l’impact sur leur efficacité. En réduisant les tâches administratives fastidieuses et en fluidifiant le parcours patient, nous libérons donc temps précieux, pour que les soignants puissent se concentrer leur cœur de métier : le soin.

 

HOPPEN participe ainsi à redonner du sens au métier des personnels de soin, d’améliorer leur QVCT et d’éviter ainsi de les voir quitter des métiers pour lesquels ils se passionnent.

svg+xml;charset=utf QVCT soignants
svg+xml;charset=utf QVCT soignants

Accompagner le changement

Parce que nous sommes conscients que le digital ne fait pas systématiquement partie de leur quotidien, HOPPEN accompagne les équipes des établissements dans les nouveaux usages du numérique en santé.

 

Au travers d’un accompagnement offert en 100% phygital et grâce aux 450 collaborateurs présents sur site, nous travaillons au quotidien à outiller les soignants, pour leur permettre d’utiliser pleinement les solutions innovantes mise au service de leur confort et leur efficacité au travail.

Chiffres-clé de l’étude sur le temps soignant et la QVCT des soignants

Jusqu’à 30 heures de plus de temps de soin par jour par service

5 heures de disponibilité des chambres et des lits en plus

Entre 1 heure et 6 heures de disponibilité des blocs opératoires en plus

Jusqu’à 10 heures en moins de présence du patient au sein de l’hôpital

Etude d’impact de nos solutions menée au sein d’un service d’un établissement public de santé en 2022.

Prendre soin de ceux qui nous soignent

#TimeToCare

En participant à recréer un environnement de travail épanouissant, HOPPEN contribue ainsi à la bonne santé et au bien-être des soignants, tout en améliorant leur efficacité et leur satisfaction professionnelle.

 

En nous concentrant sur les besoins d’aujourd’hui et de demain lié au parcours de soin des patients et à la QVCT des soignant, nous adressons une partie des enjeux du système de santé français, pour un monde en meilleure santé.

 

En savoir plus

svg+xml;charset=utf QVCT soignants

Libérer du temps soignant

svg+xml;charset=utf QVCT soignants

Accompagner la transformation organisationnelle des établissements

svg+xml;charset=utf QVCT soignants
QVCT soignants

Nos engagements RSE

Aller au contenu principal